28.03.06

mon verre d'eau

Au secours.A la recherche de l'oreille d'un sourd...ou d'une brouette. Tout reste à écrire.Le soldat, avec ses 2 trous rouges au côté droit, qu'il doit être bien là étendu dans l'herbe sous la nue...les pieds dans les glaieuls... même si c'est dommage quand même les glaieuls ça manque un peu de gueule...Dormir au soleil de printemps. Next
Posté par mlleka à 16:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]

16.03.06

une bouteille à la mer

A tous les freemen, les anonymes, tous ceux qui luttent, les sans-logis, les sans domicile fixe, les sans-papiers, les sans-terre, les sans-abris, les sans droits, les sans argent, les chomeurs, les chomeuses, les minoritaires, les révoltéEs, les résistantEs, les activistes, les anticléricaux, les altermondialistes, les zapatistes, les écolos, les décroissantEs, les anticapitalistes, les antiproductivistes, les internationalistes, les antipub, les anti4x4, les antibagnoles, les démocrates, les républicainEs, les... [Lire la suite]
Posté par mlleka à 15:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16.03.06

renaissance

Je ne sais pas si c'est bien mais ça semble beauKessevousfaites ce soir??
Posté par mlleka à 14:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14.03.06

don't move ou j'te tape

Undelivered Mail Returned to SenderAction: failedStatus: 5.0.0Diagnostic-Code: X-SMTP-Server; host mailb.said:    550 5.1.1 User unknown (in reply to RCPT TO command)Bon anniversaire au Xbox Live[Et maintenant je retrourne bien sagement à ma place]
Posté par mlleka à 19:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14.03.06

page 45

Ceci ne semble avoir aucun rapport avec Ahura Mazda.A première vue.(...)
Posté par mlleka à 19:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
04.03.06

entre nous

Mais qu'avez vous donc fait?J'espère ardemment qu'il s'agit d'une erreur.Je le crois à perte de vue.[Vous me manqueriez trop]angel#007
Posté par mlleka à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02.03.06

les premiers autres Vents...

où la quête des Autres. Bien évidemment cette fin provisoire n'est pas l'essentiel ni le propos [quoique] mais... Fin provisoire (réservé aux personnes larges d’esprit) L’aube approche. Le jour naissant commence à s’infiltrer à travers les fissures des parois, il nous faut retourner au manteau d’obscurité qui nous enveloppe. Sous les doigts, l’absence de la peau aimée se fait cruellement sentir, et la tempête de ses cheveux. Un soupir reste accroché aux lèvres. Les yeux et la brume qui embue le regard ont soif de la lumière... [Lire la suite]
Posté par mlleka à 16:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]